top of page

Les archétypes de personnages en 10 points

Dernière mise à jour : 12 avr. 2023


Les archétypes

Souvent, on retrouve les mêmes styles de personnages : le gentil, le méchant, le bon copain, la séductrice...

Ce ne sont pas des clichés, mais des archétypes qui aident à la construction d'un roman.


1. Définition

Les archétypes représentent la répétition de certains personnages ou énergies qui arrivent dans nos rêves et dans les mythes culturels. Ils sont le reflet des différents aspects de l'esprit. On peut également voir les archétypes comme des facettes de la personnalité du héros ou de l'auteur.


2. Liste des archétypes, selon Vogler

  • le héros

  • le mentor

  • le gardien du seuil

  • le héraut

  • la figure changeante

  • l'ombre

  • l'escroc


3. Le héros

  • Il peut se sacrifier au bénéfice des autres et dépasse ses limites.

  • L'histoire suit son évolution vers une personne intègre, le lecteur s'identifie à lui.

  • Il a des motivations que tout le monde peut comprendre, comme être compris et aimé, avoir du succès, survivre, être libre et obtenir une vengeance.

4. Le mentor

  • C'est une figure positive qui enseigne au héros, le motive et l'aide à vaincre ses peurs.

  • Il a souvent connu de longues expériences auparavant.

  • Un mentor ruiné montre au héros ce qu'il ne doit pas faire.



5. Le gardien du seuil

  • Ils sont une menace pour le héros indirecte.

  • Ils représentent les obstacles de la vie, les cicatrices émotionnelles, les différentes choses qui empêchent d'avancer.

  • Le héros doit le vaincre.



6. Le héraut

  • Il pose des défis et annonce l'arrivée d'un changement significatif.

  • Il démarre une guerre et déséquilibre le héros, qui devra prendre une décision, passer à l'action.

  • Il peut être une personne, une idée, un rêve. Il entre souvent en scène dans la première partie du roman.



7. La figure changeante

  • Elle change d'apparence, de caractéristiques, d'idées.

  • Elle est souvent de sexe opposé à celui du héros.

  • Elle introduit le doute et le suspens dans les relations.



8. L'ombre

  • Elle représente le côté obscur, les secrets, les défauts, etc.

  • C'est souvent l'équivalent du méchant, mais il peut arriver qu'un héros manifeste son ombre en agissant de manière autodestructrice, par exemple.

  • Les ombres externes peuvent détruites et les ombres internes, désactivées.



9. L'escroc

  • Il remet en place les grands egos et aide le héros à garder les pieds sur terre.

  • Il fait souvent rire et détend le lecteur.

  • Il travaille avec le héros ou peut être indépendant.



10. À retenir

👉 La création d'un personnage demande toujours un va-et-vient entre la proximité et la distance. Proximité pour le connaître aussi bien que soi-même, afin de le rendre vivant & distance, afin de lui permettre de servir au mieux le roman en fonction de l'intrigue et des autres personnages.


👉 Idéalement, chaque personnage devrait montrer un peu de chaque archétype, car ils sont l'expression des aspects d'une personnalité complexe. Mais cela arrive rarement.


👉 Chaque archétype n'est pas un rôle fixe que le personnage doit tenir toute l'histoire.


👉 Plus le méchant sera redoutable et malin, plus le héros devra se décarcasser. Le héros et son adversaire se turent mutuellement vers le haut.



 

Retrouvez régulièrement d'autres conseils et tutos sur notre blog !


Et n'oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux !

78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page